La sécurité sociale étudiante, qu’est-ce que c’est ?

0 Comments

Votre bac en poche, vous voilà prêt à rejoindre la grande famille des étudiants. Entre le lycée et la fac, bien des choses vont changer… entre autres, vous allez cesser de dépendre du régime de sécurité sociale de vos parents pour pouvoir disposer de votre propre couverture. La sécurité sociale étudiante, comment ça marche exactement ?

La sécurité sociale étudiante

cotisations salariales
Source : http://www.118-609.com/

Aux yeux de la sécurité sociale, à partir du moment où vous vous inscrivez à la fac, vous êtes considéré comme une personne autonome, que vous ayez atteint ou non votre majorité. Vous allez donc disposer de votre propre carte vitale et acquérir un profil d’assuré à part entière. Par conséquent, sauf si vous êtes boursier, vous serez également tenu de verser des cotisations auprès de votre caisse maladie (en général, vous vous en acquittez en même temps que de vos frais d’inscription) laquelle, du 1er octobre au 30 septembre de l’année suivante, couvrira désormais une partie de vos dépenses de santé.

Etudiant salarié ou stagiaire, comment ça marche ?

La sécurité sociale étudiante fonctionne différemment selon votre statut. Si vous êtes salarié, tout dépend de votre nombre d’heures de travail mensuelles. Pour plus de 60 heures par mois, vous serez rattaché directement à la CPAM et non au régime étudiant. Par contre, si vous avez le statut d’étudiant entrepreneur, vous conservez vos droits à la sécurité sociale étudiante. Vous êtes marié ou pacsé et c’est votre conjoint qui est salarié ? Si vous êtes son ayant-droit, cela suffit à vous assurer la couverture sociale de base. Vous n’avez donc nul besoin de cotiser au régime étudiant. Enfin, les stagiaires sont assurés par la caisse d’assurance maladie, selon des modalités qui varient en fonction du nombre d’heures de stage (par contre, que vous soyez rémunéré ou non n’a aucune incidence sur le montant des cotisations que vous devrez verser).