Deux matchs à suivre sur le premier week-end du Mondial 2018 !

0 Comments

Les amateurs de football ne manqueraient pour rien au monde le coup d’envoi de la Coupe du Monde 2018, débutant le jeudi 14 juin en Russie, avec une rencontre opposant le pays organisateur à l’Arabie Saoudite. Mais quels sont les premiers matchs phares à regarder durant ce week-end d’ouverture ? Zoom sur deux rendez-vous qui réservent leur lot de surprises.

Le match Argentine vs Islande

Samedi 16 juin, à 15 h, l’un des favoris joue sa première performance : l’Argentine va affronter l’Islande (https://www.ruedesjoueurs.com/pronostic/argentine-islande-2059601.html). Bien évidemment, la première équipe a toutes les clés pour gagner, puisque l’on estime même qu’elle pourrait arriver loin dans les compétitions, bien au-delà des qualifications du premier groupe.

Mais contre toute attente, il convient aussi de rappeler que l’Islande pourrait bien être l’outsider de cette Coupe du Monde 2018, car cette équipe ne cesse de gravir progressivement les échelons. C’est la première fois qu’elle parvient à se présenter au Mondial. Parmi les membres de l’équipe islandaise les plus redoutables, on trouve Gyldi Sigurdsson, véritable moteur et buteur star.

Très polyvalent, il réussit à s’imposer dans tous les contextes, générer la surprise et décontenancer les adversaires les plus forts. De plus, puisque l’Islande va également jouer contre le Nigeria le 22 juin et la Croatie le 26 juin, elle sait pertinemment que cette rencontre contre l’Argentine est décisive, ce qui la poussera à redoubler d’efforts, tant sur l’attaque que sur la défense.

Le match Brésil vs Suisse

Une autre équipe emblématique entre en jeu dès le dimanche 17 juin, à 20 heures : les redoutables Brésiliens vont affronter les Suisses, et vous pouvez d’ores et déjà lancer votre Pronostic Brésil Suisse Mondial 2018.

Pour Neymar, en pleine rémission après ses blessures, cette rencontre se présentera comme une opportunité de commencer en douceur, parce que les Sud-Américains ont toutes leurs chances contre les Suisses. Toutefois, il ne faut pas oublier que cette équipe occupe honorablement la 6e place du classement FIFA, ce qui ne fait pas forcément d’elle un groupe facile à battre.

Parmi les fortes têtes de l’équipe de Suisse, le Brésil doit absolument se méfier de Xherdan Shaqiri, qui pourrait venir perturber le jeu — et tourner le match dans un tout autre sens que celui initialement attendu.